L’investissement pour assurer la croissance, la rentabilité et l’innovation

investissementQuand vient le moment d’investir dans l’entreprise, il est primordial de fonder la prise de décision assurant la faisabilité et la rentabilité financière. Plusieurs facettes de l’organisation sont prises en compte lors de l’évaluation d’un projet d’investissement d’envergure, ce qui nécessite un processus comportant plusieurs étapes, commençant par une étude préliminaire qui se détaillera si la faisabilité et la profitabilité sont démontrées. Il est opportun de se poser différentes questions lorsqu’on envisage un investissement, afin d’éclairer les décideurs tout au long de la démarche :

  • Quel est le but et la valeur ajoutée de l’investissement?
  • Est-ce que ça permettra d’augmenter l’efficacité dans les étapes d’exploitation?
  • Est-ce que ça réduira les pertes de temps et/ou les retours de marchandises tout en améliorant la qualité des produits et des services?
  • Qu’adviendra-t-il des coûts variables, est-ce qu’ils diminueront grâce à une amélioration de l’utilisation des matières premières?
  • Est-ce que ce projet permettra une diversification des activités de l’entreprise?
  • Quel sera l’impact sur les ventes?
  • Est-ce qu’une étude de marché est nécessaire?
  • Quelle sera la charge d’amortissement annuelle?
  • Quelles seront les sources de financement?
  • Quels sont les avantages fiscaux et crédits d’impôt qu’on peut tirer de cet investissement?

Il est important de quantifier les résultats liés à ces questions dans le but de planifier chacune des étapes du projet. Si par exemple le coût total est sous-évalué, le financement s’y rattachant ne correspondra plus aux besoins réels du projet, ce qui peut mettre en péril l’aboutissement de ce dernier ou encore gruger les liquidités de l’entreprise.

Tout au long de l’élaboration des prévisions financières du projet, il faut tenir compte de l’impact de celui-ci sur les coûts fixes. Ainsi, un agrandissement d’usine aura pour effet d’augmenter entre autres les frais d’entretien, d’énergie et d’assurance, donc l’augmentation des bénéfices doit couvrir cette hausse, sans affecter les autres activités de l’organisation.

Finalement, l’accès à l’information doit être possible en tout temps, afin d’assurer une saine gestion des ressources humaines, financières et techniques en lien avec le projet. Cela permettra de mettre en place des indicateurs de performance et de les mesurer en cours de route. Si par exemple une facette du projet ne fonctionne pas comme prévu, un correctif pourra être apporté au moment où la défaillance est détectée, grâce aux systèmes informatisés et à l’accès rapide et efficace des données. L’utilisation des indicateurs de performance et l’évaluation pourront être réutilisées lors d’un projet ultérieur, ces mesures feront parties de l’historique de l’entreprise.

Pour de plus amples informations concernant les investissements en entreprise, vous pouvez consulter les liens suivants :