Colloque 2015 sur les Affaires électroniques

Le Colloque régional sur les Affaires électroniques qui a eu lieu à La Sarre le mardi 14 avril 2015 démontre la nécessité et l’urgence pour les entreprises d’inscrire les TIC dans leurs stratégies.

Dans un environnement d’affaires en constant changement, il est primordial pour les organisations de s’adapter. Que ce soit pour améliorer les méthodes de gestion, promouvoir l’innovation ou encore pour répondre aux attentes et besoins des consommateurs, les technologies de l’information et des communications (TIC) ont un rôle central à jouer.

En effet, des recherches effectuées par le CEFRIO ont permis d’illustrer que plus une entreprise fait une utilisation intensive des TIC, plus elle est innovante. Bien entendu, la culture organisationnelle doit également favoriser l’innovation, l’expérimentation et l’acquisition d’expertises afin d’optimiser les résultats.

Lors du colloque, les participants ont pu voir des exemples concrets d’utilisation des technologies de l’information, que ce soit pour le développement d’outils de gestion personnalisés ou par la présence sur le Web, les médias sociaux et le développement d’une stratégie numérique permettant de mieux rejoindre le consommateur.

Conférence sur les enjeux du numérique

Jean-François Renaud, AdvisoEn début de journée, la conférence de Jean-François Renaud d’Adviso « 6 enjeux du numérique qui devraient préoccuper les dirigeants en 2015 » a permis de bien démontrer l’urgence pour les organisations de revendiquer leur territoire numérique et d’assurer une présence sur le Web. M. Renaud s’est avéré être un conférencier dynamique, inspirant et a certainement éveillé le désir d’en apprendre plus pour les entrepreneurs.

>> Cliquer ici pour accéder à la conférence

Témoignages d’entrepreneurs

La journée s’est poursuivie avec des témoignages de 5 entrepreneurs différents afin de démontrer avec des exemples concrets comment les technologies sont bénéfiques pour le développement de leurs affaires.

Outils de gestion

Dans le secteur des transports, il y a beaucoup de joueurs et pour garder un avantage compétitif, il est primordial pour les entreprises de maximiser la rentabilité en minimisant le plus possible les coûts et les pertes de temps. Le premier entrepreneur invité, Mario Tremblay, a présenté par le biais d’un court vidéo le logiciel de télémétrie AVL Track qui lui permet de contrôler sa flotte de camions. En plus de contrôler les pertes de temps et de s’assurer du respect des lois, ce logiciel permet de voir en tout temps la localisation des camions et permet de générer des rapports détaillés. Le tout se traduit par une augmentation de la rentabilité de l’entreprise. M. Tremblay se dit être à 99 % satisfait!

Transactionnel

Avec 1 adulte sur 2 qui achète en ligne au cours d’une année (NETendances 2014), le commerce électronique est une réalité dont les entreprises doivent tenir compte en 2015. Le deuxième entrepreneur invité, Francis Wurtz de Radium Multimédia a montré un bel exemple de site Web transactionnel mis sur pied en Abitibi-Témiscamingue, soit le système de billetteries Ticketaccess.net, permettant à plus d’une trentaine de salles de spectacles ou à des organisations de vendre rapidement et efficacement leurs billets, et à la clientèle d’effectuer des achats en toute sécurité dans le confort de leur domicile.

 

adultes_ayant_realises_au_moins_un_achat_sur_internet_derniere_anneeSource : CEFRIO 2015

Médias sociaux et stratégie numérique

oasis-bonheur-facebookLa troisième entrepreneure invitée, Stéphanie Rouillard de l’Oasis du bonheur a su démontrer que les entreprises du secteur touristique ont intérêt à se positionner sur le Web. Son entreprise, grâce à l’utilisation dynamique des médias sociaux et à l’interaction des « fans », parvient à développer une grande visibilité qui s’étend jusqu’en France. De plus, une analyse des termes de recherche utilisés sur les moteurs de recherche lui a permis d’optimiser son site Web en utilisant, par exemple, le terme « Chalets à louer » plutôt que « Hébergement ».

Dans le même ordre d’idée, Geneviève Dumont, inspiratrice Web chez Kiwi Création, a expliqué que les médias sociaux ont fait toute la différence dans le développement des affaires pour eux. La visibilité de l’entreprise ne s’est pas fait seulement en région, mais également à la grandeur de la province de Québec. C’est une façon pour eux de se rapprocher de la clientèle, interagir avec eux afin de recueillir leurs commentaires, leurs satisfactions, etc.

Sécurité informatique

Chaque minute, il y aurait plus de 232 ordinateurs infectés par des programmes malveillants dans le monde et chaque jour, il y aurait 30 000 nouveaux sites Web « hackés ». Avec de telles statistiques, il est normal de se questionner sur la sécurité et de s’assurer, en tant qu’entreprise de la protection de nos données et celles de nos clients. À cet effet, Keven Bélanger, consultant chez Drakkar solutions, explique que le mot d’ordre sur Internet est PRUDENCE. On a beau investir autant qu’on veut en sécurité, ce qui est fait en arrière d’un clavier est toujours considéré comme légitime. L’erreur ou la négligence humaine est en effet la plus grande menace d’un système informatique.

En somme, l’avant-midi a été très riche en contenu. Pour récapituler les contenus de l’avant-midi, Jean-François Renault a précisé que l’important à retenir pour les entreprises c’est de rendre l’information pertinente et disponible sur Internet. Il y a plusieurs outils à la disposition des entrepreneurs, les médias sociaux peuvent être un excellent tremplin. En 2015, il ne faut pas faire comme si le Web n’existait pas.  Il faut plonger, investir du temps et de l’argent. C’est là que les consommateurs se trouvent et où l’action se déroule.

Ateliers

Les technologies de l’information et des communications (TIC) offrent un éventail d’outils pour les entrepreneurs afin d’améliorer leur productivité et de mieux communiquer avec leur clientèle.

Le résumé de chaque atelier sera ajouté dès que disponible.

icone_sociauxMédias sociaux

Facebook, Pinterest, LinkedIn, etc. Comment est-ce que les médias sociaux peuvent servir à positionner votre entreprise et servir au développement des affaires ?

Ressource-conseils : Geneviève Dumont, Kiwi Création

web-mobileSites Web

>> Résumé de l’atelier site web

Mobilité, ergonomie, contenu. Penser et concevoir son site Web en fonction des besoins des utilisateurs tout en tenant compte du référencement.

Ressource-conseils : Claudia Mercier, SADC d’Abitibi-Ouest

marketing-digitalMarketing digital

Développez votre stratégie numérique personnalisée en fonction de vos objectifs d’affaires. Exemples concrets pour les commerces, industries et organismes.

Ressource-conseils : Jean-François Renaud, Adviso

outil-gestionOutils de gestion

>> Résumé de l’atelier sur les outils de gestion

Comptabilité, ressources humaines, gestion des inventaires, gestion de la sécurité, etc. Comment trouver et/ou développer les bonnes applications pour la gestion de son entreprise.

Ressource-conseils : Étienne Doré, @lliés Technologiques

Entrepreneur invité : Charles-Légaré Lapointe de CrossFit La Sarre 

infonuagiqueInfonuagique

Dropbox, Google Drive, agenda électronique, etc. Comment se servir des applications mobiles et Web afin d’être plus efficace et de collaborer à la réalisation de projets.

Ressource-conseils : Raphaël Leclerc, SADC d’Abitibi-Ouest

Entrepreneure invitée : Anne d’Amour d’Harmonie Financière inc.

transactionnelTransactionnel

Site Web transactionnel et plateformes de vente en ligne. Quelles sont les options et comment gérer son inventaire ainsi que la sécurité.

Ressources-conseils : Francis Wurtz, Radium Multimédia et Keven Bélanger, Drakkar Solutions

Entrepreneure invitée : Josée Parent de De fils en pétales Hans Pelletier de Gnak

Annonces

Projet d’accélérateur numérique

Louis Dallaire, président du GIRAT

GIRATL’accélérateur numérique régional est un centre communautaire auto-organisé fournissant un accès ouvert sur le numérique. Il vise la population entière de tous les secteurs d’activité et subvient à divers besoins en faveur de la création, l’innovation, l’expérimentation, les travailleurs autonomes, les entreprises, les organismes, ainsi que le développement de projet.

Des points de services seront développés dans chacune des MRC. Également, l’accélérateur numérique régional se veut un lieu de concertation régional pour les activités de recherche et de développement, du soutien aux entreprises et aux organismes ainsi qu’au milieu des arts et de la culture dans le domaine du numérique. Il pourra servir de lieu d’animation, de discussion et d’action en ce qui concerne les enjeux numériques régionaux.

Pour information complémentaire, contactez Denis Geoffroy du GIRAT par téléphone au 819 762-4305 poste 35 ou par courriel à dg@girat.org.

Projet de tours de transmission

Louis Dallaire, président du GIRAT

Au cours des prochaines années, la corporation de Gestion de l’inforoute régionale de l’Abitibi-Témiscamingue (GIRAT) désire déployer 34 tours de transmission ainsi que 6 antennes cellulaires, et ce afin d’offrir, aux populations non desservies de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, l’accès à l’Internet sans fil.

Cette infrastructure appartiendra au GIRAT et une fois les tours en place, le GIRAT pourra louer à tous les fournisseurs de télécommunication ou toutes les entreprises désirant un emplacement afin d’offrir une gamme de services aux populations desservies et non desservies tout en activant le principe de la libre concurrence. Ce projet sera porteur d’avenir pour le développement de tous les secteurs clés de la région comme la communication, l’économie, l’éducation, la culture, le milieu social, communautaire et municipal.

Pour information complémentaire, contactez Denis Geoffroy du GIRAT par téléphone au 819 762-4305 poste 35 ou par courriel à dg@girat.org.

Stage en entreprises

UQATAndré Blanchard, directeur de l’UER en création et nouveaux médias à l’UQAT

L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) est un pôle régional de formation universitaire dans le domaine de la création numérique (web, animation 2D-3D, jeux vidéo, télévision et cinéma). Accueillir leurs étudiants en stage, c’est offrir aux entreprises et aux organismes l’opportunité de collaborer à l’accroissement des compétences internes à leur organisation par la réalisation de projets concrets, tout en offrant une expérience de travail significative.

L’application et l’utilisation des technologies sont grandement favorisées par la formation du personnel. À cet effet, les entrepreneurs sont invités à faire connaître leurs besoins et à vérifier leur accessibilité à des programmes de subvention en communiquant auprès d’André Blanchard par courriel au andre.blanchard@uqat.ca ou par téléphone au 819 762-0971 poste 2286.

Formation pour le secteur transport

Mario Lemieux, vice-président et directeur général de LNR Perreault

La complexité de la gestion dans le domaine des transports forestiers entre autres ainsi que l’importance de contrôler les coûts de production, nécessite de se tourner vers les technologies. À cet effet, l’entreprise Transport LRN Perreault de La Sarre fait la démonstration que l’utilisation du logiciel de gestion AVL Track optimise les procédés de gestion. Les technologies associées à l’utilisation de ce logiciel permettent d’assurer une gestion plus efficace, une optimisation de l’utilisation des camions même en forêt d’où la réalisation d’économies significatives. En raison de la demande, une formation spécifique à l’intention des entreprises de transport se tiendra en juin prochain.

Pour information sur les bénéfices pour les entreprises, contactez Mario Lemieux vice-président de LNR Transport au téléphone 819 333-4406 ou par courriel à mariol@lnrperreault.ca.

Bottin régional des entreprises en Technologie d’information et des communications (TIC)

Thérèse Grenier, directrice générale de la SADC d’Abitibi-Ouest

Vouloir s’approprier une plus grande utilisation des TIC nécessite souvent, en raison de la complexité des informations requises, le recours à des ressources compétentes. Afin de faciliter la connaissance des ressources compétentes sur l’ensemble du territoire de l’Abitibi-Témiscamingue, un bottin évolutif des entreprises sera régulièrement mis à jour sur le site sadcao.com.

Les entreprises concernées par de l’offre de services en lien avec les TIC (ex : conception de sites Internet, outils de gestion, médias sociaux, etc.) sont invitées à se faire connaître ou encore à apporter des modifications en contactant Sylvie Déziel par téléphone au 819 333-3113 ou par courriel à sdeziel@sadcao.com.

Développement d’une communauté de pratique

Thérèse Grenier, directrice générale SADC d’Abitibi-Ouest

La SADC d’Abitibi-Ouest souhaite développer une communauté de pratique, c’est-à-dire un réseau composé de personnes et d’organisations qui ont des préoccupations communes dans le développement des technologies de l’information et des communications. Elle vise à regrouper des personnes (communauté) motivées par ce secteur des technologies afin de partager des connaissances et d’en faire des applications dans le milieu des organisations et des entreprises.

Cette communauté vise donc à se réseauter afin de développer et de partager les connaissances et les expériences. Une démarche associée à l’utilisation de divers médias sociaux et outils numériques sera donc encouragée entre les différents collaborateurs et fera l’objet de la préparation d’un prochain colloque en 2016 en y associant les préoccupations exprimées.

Pour information, contactez Claudia Mercier par téléphone au 819 333-3113 ou par courriel cmercier@sadcao.com.